Hôtel de ville de Pagny-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle)

Hôtel de ville de Pagny-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle)

Lauréat 2020 de la catégorie « villes de moins de 20 000 habitants » du baromètre AFNOR de l’expérience citoyen 

« Miser sur la cohésion et la participation citoyenne »

Située entre Metz et Nancy, la commune de Pagny-sur-Moselle a déployé plusieurs outils pour impliquer ses 4 125 habitants dans la vie citoyenne. Les équipes municipales emmenées par Fabrice Futol-Spor, DGS, et Alexandre Kolanek, chargé de communication, se distinguent dans la catégorie « Villes de moins de 20 000 habitants ».

 

« Notre objectif : aller au-devant de la population dans un souci de proximité pour renforcer la cohésion. Nous avons mené trois expérimentations : ID City pour impliquer les administrés, Civiliz pour recueillir leur avis sur les services de la mairie et Vooter pour apprécier le ressenti des agents sur leur travail.

Sylvaine Delhommelle, 7ème adjointe déléguée à la vie associative et culturelle et à la communication, et Alexandre Kolanek, chargé de communication de la ville.

Avec l’outil « ID City » mis à disposition gratuitement par AFNOR, nous avons directement invité les habitants à s’exprimer sur le quotidien de leur village et les améliorations à apporter. La qualité des réponses obtenues nous a agréablement surpris : loin de la stérilité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, nous avons, au contraire, recueilli des points de vue extrêmement précis et argumentés. Par exemple, une personne regrettait que la gare de Pagny-sur-Moselle ne soit pas accessible aux personnes en situation de handicap. Consciente qu’il s’agissait d’un sujet incombant à la SNCF et non à la commune, la personne nous a toutefois présenté tout un panel de subventions que nous pouvions solliciter pour accompagner le financement des travaux. L’expérience va se poursuivre en lançant des consultations sur des sujets très précis via notre application Intramuros.

AFNOR nous a aussi permis de recueillir l’opinion de nos concitoyens sur nos services en mairie avec la borne « Civiliz ». Les habitants peuvent évaluer simplement avec un smiley vert, jaune ou rouge la qualité des réponses obtenues et laisser un commentaire. Nous avons pleinement joué le jeu, en installant la borne de façon très visible et en sensibilisant les équipes recevant du public : elles devaient inciter chaque personne à donner son avis avant de repartir. Au total, près de 100 évaluations déposées entre début février et mi-mars, toutes globalement très positives.

Tous ces outils nous ont offert de quoi conforter notre approche. En tant que premier maillon de la démocratie, notre mission est d’apporter des réponses claires et précises à nos administrés, avec la proximité propre à l’échelle municipale. Travailler ce lien, c’est renforcer la cohésion. Les trois expérimentations agissent dans ce sens. Être primés pour ces actions, c’est un véritable honneur pour nos équipes, la récompense d’un travail de fond qui vise à créer une émulation au sein de la commune et susciter l’envie de participer à son quotidien. »